Séance 5 : Rencontre avec Gérard Courant

et Avant-première de son film Lyon, autopsie d’une grande ville (Inventaire de toutes les rues du 7ème arrondissement)

lyon_autopsieville
La rue Raulin à Lyon, où a été construite la MILC, dans le film de Gérard Courant projeté lors de la séance exceptionnelle du séminaire de recherche.

Gérard Courant est un cinéaste, critique et poète lyonnais qui vit et travaille à Paris depuis 40 ans. Il est l’auteur de plus de 4500 films, dont presque 3000 Cinématons, « autoportraits assistés, en plans fixes de 3’25 », d’amis et de personnalités diverses » : ce que Michel Foucault qualifia de « pacte de souffrance-plaisir ». Il a réalisé plusieurs journaux filmés et d’autres séries de films sur des sujets divers comme par exemple, tout récemment, un inventaire de toutes les rues de Lyon. Depuis ses débuts, il a su tenir ensemble le cinéma underground, le geste documentaire et la fiction.

Proche de cinéastes indépendants fondamentaux du panorama français comme Joseph Morder, Téo Hernandez, Michel Nedjar, il a écrit de nombreux essais sur le cinéma d’auteur, de Chantal Akerman à Michael Snow et de Maurice Pialat à Marguerite Duras. Il a publié des ouvrages critiques pionniers sur les cinéastes Werner Schroeter et Philippe Garrel, un livre sur les Cinématons (1989) et deux recueils de poèmes parus dans les années 2000 (Le Jardin des origines et Baisers décolorés).