Séance 6 : L’improvisation documentaire de Stephen Dwoskin

improvisation_stephen_dwoskinÀ l’occasion de la parution du troisième numéro de la revue Dérives (www.derives.tv), intitulé Avec Stephen Dwoskin, nous accueillons Maura McGuinness, coéditrice de la revue. Elle a a co-dirigé le festival Les Inattendus de Lyon jusqu’en 2014.

 

 

Le cinéaste états-unien Stephen Dwoskin (1930-2012) est une figure majeure du cinéma d’avant-garde contemporain. Il a beaucoup œuvré pour le cinéma expérimental en Angleterre et en Allemagne, et il est l’auteur de deux livres incontournables : Film is… (1975) et Ha Ha ! (1993).

Une partie de l’œuvre de Dwoskin peut être définie par la notion d’« improvisation documentaire ». À partir d’une situation non-verbale qu’il crée, les performers évoluent devant la caméra. Pour Dwoskin il n’y a aucune transparence dans ce dispositif : il ne s’agit pas de faire comme si la caméra n’existait pas. Cependant, sa visée n’est pas uniquement réflexive. La caméra est très clairement associée à la dramaturgie produite, en même temps qu’elle renvoie à l’œil du réalisateur. Dans quelle mesure cette situation intervient-elle dans la perception du spectateur ? Qu’est-ce qui est documenté exactement, et comment le cinéaste met à l’épreuve, voire « expérimente » le réel ?

 

Université Lumière Lyon 2, Campus Berges du Rhône, 18 Quai Claude Bernard, Salle D108