Séance 1: « Une constellation d’objets singuliers : contredire l’histoire, l’infléchir, la réécrire »

Intervention de Dario Marchiori et Nedjma Moussaoui (Maîtres de Conférences Université Lyon 2, Passages XX-XXI)

diffractions_margesComment penser le croisement entre l’esthétique et les études culturelles ? L’étude de la la productivité hybride des cultures marginales, migrantes, exilées, métisses, a souvent conduit à fétichiser leur statut de victime ou à idéaliser leurs vertus oppositionnelles. L’esthétique du cinéma, quant à elle, a su s’ouvrir aux questions anthropologiques et à une vision post-coloniale ou post-moderniste, en faisant dialoguer art et culture d’une manière toute nouvelle et plus ouverte aux rapports entre les média. Cependant, la synthèse entre ces deux voies, esthétique et culturaliste, a rarement abouti à une reconnaissance de la singularité des objets produits et n’a pas encore produit de nouvelle écriture de l’histoire générale du cinéma. En se situant à la fois sur le terrain de l’esthétique et des études interculturelles, comment reconnaître la productivité spécifique de ces mélanges de formes ? Comment leur rendre la place qu’ils méritent, dans l’histoire des formes filmiques ?

Le Vendredi 29 janvier 2016 de 10h à 12h (Université Lumière Lyon 2, Campus Berges du Rhône, 18 Quai Claude Bernard, Salle B150)